Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (M)

  Claire Morgan, Plenly More Fish in the Sea
  Musée Jean Lurçat, Angers

  10.06 - 06.11.2016

Communiqué de presse


Dans le cadre de l'exposition "Jean Lurçat, l'Eclat du monde", l’artothèque d’Angers invite l’artiste plasticienne Claire Morgan (1980, Belfast) à concevoir une œuvre monumentale.


Claire Morgan propose dans l’hôpital Saint-Jean sa lecture de l’Apocalypse, en écho au Chant du Monde de Jean Lurçat exposé dans ce lieu. Avec Plenty More Fish in the Sea, l'artiste invite le spectateur à découvrir ce tableau en trois dimensions (200 x 800 x 100 cm).

























































Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Plenty more Fish in the Sea est principalement composée de fragments déchirés de plastiques noirs, qui forment une masse cuboïde et d’animaux taxidermisés. Renard, pigeon, canard, corbeau choucas, rat et papillons s’y introduisent, plongeant, sombrant dans cet ensemble plus vaste et laissant des traces derrière eux, ou plutôt au-dessus d’eux. Elle incarne pour Claire Morgan le spectacle de notre vie contemporaine et questionne sur les liens entre la nature et l’être humain. Cette œuvre « condamne nos mœurs du "tout jetable" : les produits de consommation, mais aussi les vies humaines et la Terre même. »


Un dialogue s'instaure ainsi entre deux œuvres de générations différentes, mais reflet d’une thématique commune, celle de l’Apocalypse. De la même manière que Le Chant du Monde fut créé en réponse à L’Apocalypse d’Angers, l’œuvre de Claire Morgan reprend le fil de cette conversation entamée depuis le Moyen Âge, la poursuivant et l’enrichissant, avec Le Chant du Monde...


Les installations de Claire Morgan prennent la forme d’œuvres in situ, créées dans l’espace même d’exposition. En réflexion avec le lieu investi, ses constellations géométriques se révèlent au gré de la déambulation. Constituées d’une multitude de fils de nylon en suspension, ses compositions éphémères sont d’une extrême délicatesse. Le public est alors invité à les contourner, à les contempler selon différents points de vue. Dans ses créations, l’artiste dévoile sa vision du monde à travers les notions de vie, de fragilité, de disparition, de mort, qu’elle incarne notamment à l’aide d’animaux taxidermisés par ses soins.





Claire Morgan, Gone to Seed, Claire Morgan, Carrion crow (taxidermy)

Claire Morgan, Gone to Seed, Claire Morgan, Carrion crow (taxidermy)


Claire Morgan, Over my dead body, 2014, aquarelle et crayon sur papier

Expositions du 10 juin au 6 novembre 2016.

Musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine, 4 boulevard Arago - 49100 Angers. Tél. : + 33 (0)2 41 24 18 45 / 18 48. Ouverture du 2 mai au 20 septembre 2015 tous les jours et de 10h à 18h.

Artothèque d’Angers, 75 rue Bressigny - 49100 Angers. Tél.: 33 (0)2 41 87 26 46.





 










R

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Claire Morgan, Over my dead body, 2014, aquarelle et crayon sur papier


Dessins de Claire Morgan exposés à l'artothèque

En écho à l’installation, des dessins de l’artiste seront présentés à l’artothèque, du 10 juin au 06 novembre 2016. Ces dessins, qui précèdent la mise en œuvre des sculptures entrent au cœur du processus de création. Ils révèlent le cheminement à partir duquel naissent les installations. Traces de l’idée formelle, ils conservent en leur sein l’empreinte des animaux taxidermisés. Pour ce faire, l’artiste dispose l’animal sur une feuille de papier qui gardera l’empreinte de son acte. Les traces de sang, mêlées aux produits de taxidermie, constituent le point de départ de son travail « Tout ce qui se passe ensuite sur la page en dépendra. Les sculptures supposent obligatoirement une grande maîtrise. D’une certaine manière, les dessins sont donc une part bien plus viscérale et spontanée de ma pratique. »