Extraits du dossier de presse

François Méchain est à la fois sculpteur et photographe, mais aussi un artiste bien plus complexe, pourvu d'une grande culture philosophique et historique. Il éprouve lui-même quelques difficultés à se définir:

"Mon travail est un carottage dans l'épaisseur du monde. La difficulté de mon travail consiste en effet à formuler la juste distance. Songez que mes sculptures sont aussi construites pour le viseur de mon appareil, pour ce qu'il en perçoit. J'ai toujours en envie de brouiller les pistes. On n'a jamais su où me classer: photographe, sculpteur, sculpteur pour la photographie, photographe utilisant son laboratoire pour y remodeler la lumière comme il le ferait de la terre; j'aime cet espace incertain."

Extrait de l'ouvrage collectif François Méchain, L'exercice des choses, 2002.

Le travail de François Méchain intervient souvent en pleine nature. Il réalise in situ des sculptures éphémères en relation avec l'histoire du lieu, le point de vue photographique, l'interprétation et le devenir de l'installation. Il fixe à travers son objets les instants de ses sculptures, nées de sa passion pour le paysage qu'il parcourt, sillonne, explore au fil de ses nombreux voyages.

Ce travail est souvent construit sur la métaphore. Pour la manifestation de Chaumont-sur-Loire, François Méchain a conçu deux installations très différentes, l'une dans le parc en extérieur, l'autre dans le manège entièrement clos des anciennes écuries.

Le premier a été baptisé L'arbre aux échelles (*) en allusion à la fable d'Italo Calvino. De nombreuses échelles de corde sont accrochées aux branches d'un arbre, certaines touchant le sol, la plupart en apesanteur, évoquant les images de degrés divers d'accessibilité à la liberté et à la connaissance. Il s'agit d'une invitation poétique à regarder le monde d'un autre point de vue, de plus loin, de plus haut. Retraite dans la nature, invitation à s'élever au-delà de la médiocrité et des pollutions réelles et morales de notre monde, ces échelles figurent les échappatoires offertes par l'imaginaire et la volonté.

(*) Le Baron Perché (Il Barone Rampante) est une fable écrite par Italo Calvino en 1957 qui raconte la vie au 17ème siècle d'un jeune aristocrate ligure du nom de Come Laverse du Rondeau. Celui-ci est dépeint comme avoir décidé un jour de grimper dans un arbre et de ne plus en descendre. Il passera toute sa vie dans les arbres, sans jamais mettre pied à terre, afin de prouver à ses contemporains le vrai sens de l'intelligence et de la liberté, tant dans leur rapport à la nature que dans leur amours trop sages ou dans leur engagement historique.


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

François Méchain, L’arbre aux échelles, 2009

François Méchain, L’arbre aux échelles, 2009

L'autre installation de François Méchain, L'arbre aux couteaux, est située dans le manège des écuries du domaine, et ne peut être vue que de l'extérieur, compte tenu de sa nature tout à la fois fragile et dangereuse. Son lit de terre rouge ne peut être foulé, et il est préférable de conserver sa distance des innombrables lames de couteaux émergeant du tronc calciné d'un arbre. Il s'agit d'une oeuvre violente, rude, étrange, dotée d'une dramaturgie scénographiée aussi efficace que dépouillée.  Vous en découvrez ci-dessous deux visuels, bien que l'artiste, rencontré sur place, ait observé non sans raison que cela "aplatit" son oeuvre, les photographies ne pouvant être effectuée qu'en vue plongeante. Il a néanmoins avoué en avoir réalisé quelques-unes, certainement dans de meilleures conditions que lors de mon passage...

Il s'agit là d'une oeuvre très contrastée de la précédente, qui traduit clairement les blessures incessantes infligées à de nombreuses forêts partout dans le monde. L'"arbre aux couteaux", dans le domaine industriel, est en effet un élément d'une machine utilisée pour déchiqueter le bois en menus copeaux... et l'oeuvre de François Méchain se retourne comme une vengeance de la nature "mutante" à ces multiples agressions.




François Méchain, L’arbre aux couteaux, 2009 François Méchain, L’arbre aux couteaux, 2009

François Méchain, L’arbre aux couteaux, 2009

François Méchain au Domaine de Chaumont-sur-Loire

Voir ci-dessous l'outil portant ce même nom:

Archives expositions personnelles France

  François Méchain
  Domaine de Chaumont-sur-Loire
  02.04 - 31.12.2010

Archives expositions personnelles (M)