Laurent Millet, Je croyais voir un piège

Communiqué de presse


L’œuvre de Laurent Millet compose les chapitres d’une encyclopédie imaginaire, peuplée d’objets hybrides qu’il construit puis photographie dans des décors naturels ou dans son atelier. L’installation inédite La Chasse s’articule autour de photographies reproduisant les rigoureuses structures géométriques de fils blancs tendues par l’artiste dans le chaos forestier du parc de Bel-Val, ancien territoire de chasse des fondateurs du musée. Elle interroge la notion de territoire et figure, à sa manière, les pièges qu’il recèle pour l’animal. L’Herbier, série d’impressions numériques retouchées à la peinture, se compose d’étranges planches graphiques où, dans une esthétique inspirée des traités anciens d’anatomie et de botanique, l’artiste greffe des organes végétaux sur l’image photographique écorchée de son propre corps.


Le catalogue de l’exposition est publié aux Editions des Cendres.




 







Exposition du 13 février au 6 mai 2012. Musée de la Chasse et de la Nature, Hôtel de Mongelas – 62, rue des Archives – 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 53.01.92.40.  Ouverture de 11h à 18h tous les jours sauf les lundis et jours fériés.




© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Archives expositions personnelles France

  Laurent Millet, Je croyais voir un piège
   Musée de la Chasse et de la Nature, Paris
  14.02 - 06.05.2012

Archives expositions personnelles (M)