Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (M)

Le texte d’Anne Langlois


Les oeuvres de Maude Maris constituent un univers dans lequel sculptures et peintures s’alimentent mutuellement. L’artiste réalise des moulages d’objets d’origine naturelle ou usuels qu’elle met en scène sous forme de maquettes, qu’elle photographie puis qu’elle reproduit en peinture de manière à la fois réaliste et onirique. Ses sculptures, proches de celles représentées dans ses peintures, se situent entre abstraction et figuration de formes familières. Jouant d’effets de miroirs, de mises en abyme et de changements d’échelles, l’ensemble de son travail crée un espace qui nous place d’emblée comme les seuls êtres humains de ces scènes étranges peuplées d’objets.
























































.
















 







Pour son exposition dans le patio du musée des beaux-arts de Rennes à l’invitation commune de 40mcube et du musée, Maude Maris met en espace cette articulation entre ses peintures et ses sculptures. L’exposition est constituée d’une série de six nouvelles peintures dont le point de vue induit la hauteur de son accrochage, en vis-à-vis de l’installation Nemeton : une forêt de colonnes, coupées chacune en deux dans leur hauteur, séparées par quatre petites branches de plâtre. La verrière du patio du musée qui surplombe l’exposition a conduit l’artiste à cette idée d’une forêt architecturale contenue dans une sorte d’immense véranda. Les colonnes coupées sont inspirées d’un dessin de perspective architecturale du XVIIe siècle d’Andrea Pozzo, représentant une colonne séparée par quatre tasseaux, comme si elle était entreposée. Les tasseaux sont ici remplacés par un artefact de leur origine : la branche. La colonne elle-même, polygonale, est recouverte d’une « écorce » d’enduit.

L’ensemble des peintures et des sculptures combine différents empilements, gestes élémentaires de construction communs tant à l’enfant, à l’architecte qu’au rituel sacré (lego, temple, stèles, dolmen, autel d’offrandes). Ils parlent de notre relation à la nature et au monde, que nous avons besoin d’ordonner pour les habiter matériellement et spirituellement.

La facture lisse de la peinture et l’arrière-plan à l’horizon indéfini rendent les scènes possibles à toutes les échelles, ouvrent leur pouvoir d’évocation et permettent des interprétations mouvantes.

Le titre de l’exposition et de l’installation, Nemeton, qui signifie à la fois forêt sacrée et sanctuaire en gaulois, rejoue cette relation ancienne entre le végétal et le minéral notamment présente dans la sculpture et l’architecture. La dimension rituelle contenue dans ce terme n’est pas sans intéresser Maude Maris, davantage en termes d’atmosphère que de narration explicite, ses oeuvres laissant toujours planer sur les espaces représentés un léger mystère, une certaine ambiguïté.


Commissariat : 40mcube, dans le cadre de la programmation Outsite. Coproduction 40mcube / musée des beaux-art de Rennes.


  Maud Maris, Nemeton
  Musée des Beaux-Arts, Rennes

  06.06 - 06.09.2015

Maud Maris, Nemeton, Musée des Beaux-Arts, Rennes

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Exposition du 6 juin au 6 septembre 2015. Musée des beaux-arts de Rennes, 20 quai Émile-Zola - 35000 Rennes. Tél.: +33 (0)2 23 62 17 45.  Ouverture le mardi en continu de 10h à 18h, du mercredi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Fermé le lundi.